Les points à contrôler avant l’achat d’une voiture d’occasion

voiture d’occasion

L’achat d’une voiture d’occasion est vraiment très délicat et cela nécessite une certaine vigilance. Que ce soit par besoin ou bien pour se faire plaisir, il est impératif de vérifier l’état général et le bon fonctionnement du véhicule. Même si le marché de la voiture d’occasion est très étendu à l’heure actuelle, il vaut mieux rester prudent. À vrai dire, il faut noter qu’un achat de véhicule mal réfléchi ou trop précipité peut subir de lourdes conséquences. Décryptage.

L’intérêt de passer quelques vérifications d’usage

Afin de limiter les risques lors d’un achat de véhicule d’occasion, il est conseillé de passer quelques vérifications d’usage, notamment si la transaction s’effectue entre particuliers. Pour commencer, il faut analyser en profondeur les annonces lorsqu’on a un coup de cœur sur un modèle en particulier. C’est pour cela que le site cap-automobile.fr propose aux automobilistes quelques conseils spécifiques avant de prendre une décision. La comparaison de plusieurs annonces proposant un véhicule semblable permet de distinguer chaque caractéristique de l’automobile : son kilométrage, son prix, sa motorisation et bien d’autres.

Cela permet au moins d’éviter les arnaques en tout genre. Il faut aussi en profiter pour comparer l’équipement de série ainsi que les modèles présentant un prix identique. À titre d’information, il ne faut pas tout de s’arrêter à la première annonce disponible. Cela dit, il se peut que l’on se retrouve par exemple avec une voiture équipée d’options comme la climatisation qui se revendra en toute facilité le cas échéant.

Les avantages de contacter directement le vendeur

Le fait de contacter ou de rencontrer directement le vendeur est une étape indispensable pour acheter un véhicule d’occasion. De ce fait, il est possible de lui demander des précisions à propos de son automobile, notamment au niveau des détails mécaniques tels que le kilométrage réel, le type de motorisation, l’entretien de l’auto et plus encore. Grâce au certificat d’immatriculation du véhicule, le futur propriétaire peut aussi savoir le nombre de propriétaires précédents ainsi que la provenance de la voiture.

Au cas où le vendeur hésiterait ou ne fournirait pas des informations adéquates, il vaut mieux changer de vendeur. Autrement dit, un prestataire sérieux doit être en mesure d’apporter des réponses claires et précises sur l’état et le suivi de son véhicule. La démarche doit ainsi rester la même que ce soit entre particuliers ou chez un vendeur professionnel.

Les autres astuces à adopter pour réussir l’achat d’une voiture d’occasion

Pour faire simple, il ne faut jamais acheter un véhicule sans l’avoir préalablement vu et essayé. Cela est valable pour tout achat de véhicule à usage personnel ou professionnel. Aussi, pour ceux qui optent pour l’achat d’une occasion auprès des professionnels, il faut noter qu’il existe une différence entre concessionnaire, mandataire et garagiste.

Le premier est rattaché à une marque, alors que les deux autres s’exercent tout simplement pour leur propre compte. Dans leur parc d’activités, ils peuvent proposer des services d’entretien spécifiques. Cependant, il faut noter qu’un mandataire automobile se spécialise uniquement dans la vente d’automobile d’occasion dénichée auprès des concessionnaires étrangers.

Quel que soit le type de vendeur contacté, il est impératif de se rendre directement chez lui pour se rassurer que la voiture proposée est bel et bien disponible et qu’elle correspond à la description faite dans l’annonce. Avant de s’engager, il ne faut pas oublier de vérifier les documents administratifs et techniques du véhicule : certificat d’immatriculation (carte grise), le rapport de contrôle technique, le carnet d’entretien, etc.

Laisser un commentaire